Créer un site gratuitement Close

Le fonctionnement d'un barrage hydroélectrique

      L'hydroélectricité prend sa place dans le cycle naturel de l'eau (fonte des neiges, précipitations, rivières, torrents) en retenant de grandes quantités d'eau dans des lacs de retenue au moyen de barrages. Ensuite, des vannes s'ouvrent pour permettre à l'eau accumulée de descendre dans une conduite forcée ou dans une galerie creusée dans la roche. Ainsi, le cycle de production d'électricité est amorcé. Durant la descente vers la centrale hydraulique en contrebas,l'énergie potentielle se transforme en énergie cinétique. A la sortie de la conduite, la force de l'eau met en action des turbines reliées mécaniquement à un alternateur qui va produire de l'électricité. Puis, le transformateur va élever la tension électrique produite pour qu'elle puisse être plus facilement transportée sur les lignes à haute tension. Enfin, l'eau turbinée est rejetée dans la rivière par le canal de fuite.
      En quelques minutes seulement, la centrale hydroélectrique peut atteindre sa puissance maximale alors qu'il faut une dizaine d'heures à une centrale thermique et une quarantaine d'heures à un réacteur nucléaire pour pouvoir être à pleine puissance. L'énergie hydraulique est donc un moyen idéal d'ajustement de la production électrique lors des pics de consommation durant l'hiver notamment.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site